©2019 by Isabelle Kibassa-Maliba. Proudly created with Wix.com

Rechercher
  • Isabelle Kibassa Maliba

Supracommunalité: Nivelles et Tubize


Pour le Brabant wallon, il est nécessaire de développer une politique de supracommunalité auprès des 27 communes que compte son territoire.


Dans cette dynamique d'accompagnement, le Brabant wallon développe des projets transversaux sur l'ensemble du territoire, apporte son aide aux communes dans l'exercice de certaines missions et/ou dans la concrétisation de grands projets.


Ce soutien passe également par des appels à projets dans des domaines divers et variés: événements à portée économique, biodiversité, cheminements cyclables, villes et villages fleuris, aides aux familles, mobilité,...


Pour la Ville de Nivelles, de 2016 à 2018,

3.957.480, 83 € ont été investis:

2016 1.593.828,21 €

2017 964.592,09 €

2018 1.453060,53 €


En 2018, à titre d'exemple,

- Organisation du mois de la solidarité: 3000 €

- Acquisition d'un vélo électrique ou d'un kit adaptable: 23 025,38 €

- Nivelles Village: 3500 €

- Subside de Cap innove: 156 500 €

- Nivelles en Fêtes: 3000 €

- Infor Jeunes: 50 000 €

- Le Centre culturel: 14 115 €

- CABW: 6000 €

- Le semi-marathon: 2000 €

- ASBL les 4 vents: 6500 €

- Prime de cohésion sociale et de logement: 88 560 €

- Prime pour le soutien de la personne âgée à domicile: 12 400, 48 €

- Atelier protégé nivellois: 6082 €


Pour la Ville de Tubize, de 2013 à 2018,

2.861.314 € ont été investis:

2013 116.599

2014 532.691

2015 757.767

2016 216.744

2017 263.008

2018 974.505



Et si nous faisions le point sur la lutte contre les inondations?

La Province du Brabant wallon fonde sa stratégie en matière de lutte contre les inondations selon trois axes :

- Axe 1 : la réalisation d’ouvrages de types bassins d’orage (BO) ou zones d’expansion de crue (ZEC) ;


- Axe 2 : une politique d’aide aux communes par le subventionnement de travaux de lutte contre les inondations mais également de lutte contre les coulées boueuses ;


- Axe 3 : la mise en place d’une plateforme d’échange, d’informations et de gestion au sens large de tous les aspects liés aux risques d’inondation sur le territoire brabançon wallon.


Ceci, en plus de l’entretien ordinaire des cours d’eau dont elle a la gestion.


Ces dossiers de subventionnement d’infrastructures sont des dossiers de la compétence du Conseil provincial. La ligne de conduite proposée depuis le 23 octobre 2014 est de subventionner à hauteur de 20% les aménagements sur les cours d’eau de catégorie 3 et à hauteur de 40% sur les cours d’eau de catégorie 2 ou touchant plusieurs communes, combiné à un plafond de dépense au prorata du volume d’eau retenue.


Cependant, en cas de cofinancement avec d’autres instances, le niveau de subventionnement peut être différent.


Dans le cadre de l’axe 2 et d’une aide aux Communes en matière de travaux de lutte contre les inondations, la Province a accordé à Tubize :


En 2015:

- Une subvention de 23.384,80 euros pour la pose d’un by-pass sur le Vraimont, cours d’eau de deuxième catégorie.


- Une subvention de 117.600,00 euros pour la réalisation d’un bassin d’orage de 29.400 m³ sur le Stincup-Laubecq, cours d’eau de deuxième catégorie.


- Une subvention de 209.196,97 euros pour la création d’une zone d’immersion temporaire de 77.160 m³ sur le Coeurcq, cours d’eau de deuxième catégorie.


La Province a également subventionné les ouvrages suivants sur le bassin versant de la Senne :

- Une subvention à Rebecq de 21.012,99 euros pour la création d’une zone d’immersion temporaire de 25.300 m³ sur le Ry d’Iesbecq, cours d’eau de troisième catégorie.


En 2016,

- Une subvention à Braine-l’Alleud de 88.026,70 euros pour la création d’une zone d’immersion temporaire de 52.000 m³ sur le Ry Ternel, cours d’eau de deuxième catégorie. L


- Une subvention à Braine-le-Château de 16.360,00 euros pour la création d’une zone d’immersion temporaire de 8.180 m³ à la confluence entre le ruisseau du Pont, cours d’eau de troisième catégorie, et le Hain, cours d’eau de première catégorie.


En 2017,

- Une subvention à Ittre de 32.000,00 euros pour la création d’une zone d’immersion temporaire de 16.600 m³ sur le Ry de Baudémont, cours d’eau de troisième catégorie.


- Une subvention à Ittre de 140.000,00 euros pour la création d’une zone d’immersion temporaire de 50.800 m³ sur le Ry Ternel, cours d’eau de deuxième catégorie, à hauteur de la rue de Gaesbecq.


Parallèlement, à ces subventions, la Province octroie au travers d’un appel à projet annuel des subventions en vue de lutter contre les coulées des boues. Elle a ainsi octroyé à Tubize :

En 2013 , 20.000,00 euros pour des solutions destinées à supprimer les nuisances du ruissellement et des coulées de boues à la rue du Transvaal.


En 2014, 20.000,00 euros pour une hydrocureuse.


En 2015, 20.000,00 euros en vue de lutter contre les coulées de boue au Ripain.


En 2016, 20.000,00 euros en vue de lutter contre les eaux de ruissellement et les coulées de boue rue Champ de la Haie.

12 vues