Rechercher
  • Isabelle Kibassa Maliba

Bienveillance, rassemblement et écoute pour 2020!



Mesdames et Messieurs, Cher(e)s Camarades, Cher(e)s Ami (e)s,


Pour commencer, je vais rompre avec la tradition en vous adressant mes meilleurs vœux pour cette année 2020. Je vous la souhaite couronnée de sourires, de rires, de fous-rires, de bonheur, de succès, de bien-être en famille et surtout la santé !


Beaucoup le savent, depuis mon entrée en fonction en 2012, j’ai pris l’habitude de présenter mes vœux lors du nouvel an chinois et d’ainsi clôturer la tournée des rendez-vous de ce début d’année.


2020 est placée sous le signe du rat et selon les oracles nous annonce chance et prospérité, renaissance et rassemblementsous le rouge flamboyant !


A l’accoutumée, il s’agit d’une période de festivités où il convient, afin d'aborder sereinement la nouvelle année, d'avoir mis de l'ordre dans ses affaires, solutionner les problèmes de l'année écoulée, de faire la paix avec ses ennemis et de contracter de nouveaux engagement.


Malheureusement, au vu des circonstances, les festivités ont été suspendues en Chine, mes pensées les accompagnent.


Si je devais faire un vœu pour cette nouvelle année, je souhaiterais que chaque homme, chaque femme, chaque enfant, chaque citoyen se sente à sa place dans notre société.

Je suis parfois effarée d’assister à la montée des extrémismes et en tant que socialistes, il est de notre devoir de combattre farouchement ces idées qui poussent au repli sur soi, à la stigmatisation et à l’isolement.


Nous devons chérir dans nos actions et dans nos cœurs, nos valeurs de solidarité, de fraternité, de respect qui ont fait notre force et qui constitue la pierre angulaire de notre avenir.


Oui, le Socialisme vit en Brabant wallon. Notre territoire est certes teinté de bleu, cependant, notre présence affirmée et cette envie de renouveau se perçoivent partout au cœur même de nos USC. Notre jeunesse est là pour en témoigner.


Attisons cette flamme tant entre nous qu’auprès des militants et des citoyens. La solidarité n’est pas un vain mot et le PS Brabant wallon est bien là, fier et fort de ses racines : vous !



Soyons également à l’écoute des signaux d’alarmes qui viennent de nos concitoyens. Peu importe notre rôle ou notre fonction, notre action politique doit aider à réenchanter le débat démocratique, à restaurer un climat de confiance et s’inscrire dans une démarche de proximité…Dès aujourd’hui.


Depuis 2012, en cohabitant à la Province, nous avons gagné le respect et la confiance de nos partenaires à force de travail, d’écoute, de sérieux et notre ouverture sur le dialogue démocratique.


A l’instar des projets mis en place, soutenus et portés depuis 8 ans au sein de cette majorité. La vidéo ci-dessous en illustre quelques exemples et cette liste est loin d’être exhaustive. Soyons fiers d’avoir imprimé notre marque rouge !


Nous devons mesurer l’opportunité d’avoir notre impact sur des matières qui touchent à l’enseignement, à l’économie, aux commerçants, aux artisans, aux agriculteurs, au tourisme, au logement ou encore à la cohésion sociale.


Beaucoup reste à faire et nous avançons en gardant en visière, nos valeurs et nos convictions. Comme je me plais à le dire, le travail n’est jamais terminé et nous ne devons pas rougir de nos actions.


Mon second vœu serait que chacun de nos actes soit empreint de bienveillance, à l’instar du Prix Goncourt, Didier Van Cauwelaert : « La bienveillance est le contraire de la mièvrerie : c’est une arme de choc, une arme de joie, une arme absolue. À une époque où tout se radicalise – la ruse, la haine, l’ego, le politiquement correct et même les discours humanitaires –, la bienveillance est la seule réponse à la crise morale et identitaire que traversent nos sociétés. Une réponse qui, à défaut de changer le monde du jour au lendemain, lui redonne des couleurs et compense les déceptions qu’il nous inflige, tout en renforçant ce système immunitaire assez paradoxal qui s’appelle l’empathie….

D’où l’urgence de radicaliser la bienveillance. »


« Jamais la haine ne cesse par la haine, c’est la bienveillance qui réconcilie » (Bouddha).


Je terminerai par remercier chaleureusement nos artisans pour leur présence lors de mes voeux : la Confrérie Del Tarte au Crastofé et l’Atelier Taimaral qui communiquent avec nous leur savoir-faire : « La main de l'artisan traduit sa pensée en œuvre d’art »…

Mercià notre Camarade, le bourgmestre d’Ittre Christian Fayt pour son accueil et au PAC pour le prêt du matériel.


Merci à toutes les personnes qui ont travaillé à l’élaboration de cette soirée, votre aide a été précieuse.


Mesdames et Messieurs, Cher(e)s Camarades, Cher(e)s Ami (e)s,il ne me reste plus qu’à vous souhaiter encore une fois à toutes et tous une excellente année 2020…rouge intense.


Aujourd’hui, est symboliquement, la première page d’un livre de 365 jours, à nous de bien l’écrire !




37 vues

©2019 by Isabelle Kibassa-Maliba. Proudly created with Wix.com